Comment mieux réussir ses campagnes d’e-mails commerciaux ?

le 18 mai 2021

Une campagne emailing est un outil non-négligeable pour toucher efficacement vos clients et les fidéliser. L’emailing est également très utile pour mener à bien des campagnes de prospection.

Rédiger un e-mail commercial

La rédaction d’un e-mail commercial peut sembler être une tâche assez simple néanmoins, beaucoup s’y sont prêtés, mais peu ont réussi.

Capter l’attention de vos destinataires

Pour que vos destinataires lisent vos e-mails, ils doivent bien évidemment les ouvrir ! Il doit contenir les principales informations rédigées de façon à maximiser le taux d’ouverture. Voici un exemple d’e-mail commercial :

  • Le nom : Généralement le nom de votre entreprise
  • L’objet : C’est l’un des éléments les plus importants pour que votre mail soit ouvert. Il doit être court et inciter à l’ouverture. S’il est trop long, il ne s’affichera que partiellement. Il doit montrer explicitement le contenu de votre mail. Pour vous assurer un taux d’ouverture optimal, ne dépassez pas les 50 caractères. Au-dessus, vous encourez une chute de votre taux d’ouverture. Faites également attention aux termes utilisés : de nombreux mots sont aujourd’hui associés à du spam.
  • Le preheader : C’est la première ligne de l’emailing qui va apparaître quand vous allez recevoir le mail. Il est donc intéressant de bien l’utiliser en ajoutant des informations complémentaires à l’objet.

Créer un message conçis

Les personnes sont aujourd’hui inondées d’e-mails (professionnels, perso, offres commerciales) et n’ont pas toujours de temps à accorder à la lecture. Il faut donc que le contenu de votre e-mail incite à être lu comme dit précédemment, mais il faut également que le contenu soit court et explicite.

Un conseil : Ne tergiversez pas ! Le destinataire doit comprendre dès la lecture de votre objet de quoi va parler votre e-mail et dès son ouverture, toutes les informations doivent être affichées sans avoir à scroller.

Un call-to-action créé pour votre e-mail commercial

Un call-to-action ou appel à l’action est généralement présenté sous la forme d’un bouton. Son emplacement doit être réfléchi minutieusement. La plupart du temps, il est placé directement sous votre texte. Le wording appliqué à votre call-to-action doit être en adéquation avec votre texte et apporter une valeur ajoutée à votre mail.

  • Vous proposez une nouvelle collection de produit ? Choisissez « Découvrir »
  • Vous faites la promotion d’un jeu concours ? Choisissez « Participez »
  • Etc.

Primordial : bien définir votre landing-page (page de destination). Votre call-to-action doit renvoyer vers une landing-page pertinente. Une fois que vous avez réussi à faire cliquer la personne sur votre call-to-action, la landing page doit correspondre au sujet de votre e-mail. En effet, la personne ne perdra pas son temps à chercher la bonne page ou l’information dont le mail parle. Votre call-to-action doit donc rediriger vers la bonne landing page et celle-ci doit être également pensée pour que la personne trouve directement l’information dessus sinon, vous prenez le risque de le faire partir.

Une relation personnalisée avec le destinataire

Voici un exemple d’e-mail commercial avec une personnalisation :

La personnalisation de l’objet du mail est une bonne pratique. Le destinataire se sent ainsi plus concerné et cela améliore également le taux d’ouverture.

Bien sûr, l’objet n’est pas le seul élément où une personnalisation est possible dans votre e-mail. Le cœur de votre e-mail peut servir à cela aussi en ajoutant par exemple des données personnelles, la préférence d’achat de l’utilisateur.

L’aspect visuel de votre e-mail commercial

Bien que le contenu de votre e-mail soit le plus travaillé possible, si son aspect visuel laisse à désirer, vous réduirez son impact. Vous devez travailler autant le contenu que le visuel si vous voulez que votre campagne d’emailing soit un véritable succès.

La première chose à faire est de rendre votre e-mail responsive pour qu’il puisse s’afficher sur tous les types d’appareils et tailles d’écrans.

Mixer texte et image pour une meilleure délivrabilité

Pour optimiser votre délivrabilité sur tous les webmails, il est important de respecter certaines conditions notamment le ratio entre textes et images. Dans le meilleur des cas, il faut 60% de textes et 40% d’images. De plus, cela va permettre de rendre votre e-mail plus agréable à lire. Il ne sert donc à rien de mettre énormément d’images dans votre e-mail. Cela ne fera que vous desservir.

Concernant votre call-to-action, il doit être visible de manière naturelle, mais se différencier du reste de votre e-mail. Il doit attirer l’œil du lecteur, car son objectif est que le lecteur passe par ce bouton pour aller sur votre site.

Si vous souhaitez approfondir

Dans cet article, nous n’abordons pas tous les aspects d’une campagne d’emailing, nous avons abordé seulement la surface de l’iceberg. D’autres facteurs sont à prendre en compte pour réussir votre campagne d’e-mails commerciaux. Par exemple, bien définir votre e-mail en fonction de la cible visée, le moment auquel vous allez l’envoyer est important, etc.

Evidemment, l’idéal pour que votre campagne e-mailing soit un véritable succès, il faut l’accompagner d’une stratégie de communication. Le fait d’utiliser simplement des e-mails dans votre communication ne suffira pas. Il faut utiliser les divers canaux qui s’offrent à vous comme votre site internet, vos réseaux sociaux, etc. Le tout pensé avec une stratégie de communication globale. Vous devez avoir un même message adapté à chaque support de communication. Cela vous permettra d’obtenir des résultats bien plus importants.

Enfin, n’oubliez pas de tester ! Pour savoir si votre campagne d’email commercial a performée, il faut l’analyser. Vous pourrez ainsi déceler ce qui a marché ou ce qui est à améliorer afin de rendre vos e-mailing plus performants !

Mathilde Leleu
Mathilde LeleuResponsable webmarketing

Besoin d’accompagnement ?

Découvrez notre offre Emailing et SMS