Le SEO et l’UX évoluent. Le SXO (Search Experience Optimisation) apparaît

le 14 décembre 2021

Le SXO est l’une des dernières tendances en matière de webmarketing. En effet, l’UX devient de plus en plus importante en cette année 2021. Google souhaite bien mettre l’utilisateur au centre.

Le SXO, qu’est-ce que c’est ?

Avant tout, il faut comprendre ce qu’est le SXO soit le search experience optimisation. Une définition du SXO pourrait être le mariage du SEO (référencement naturel) et de l’UX (User Expérience : l’expérience utilisateur). Qu’est-ce que cela change concrètement ? L’UX est désormais pris en compte par Google dans son classement. On associe désormais une approche quantitative pour le SEO qui est de positionner le plus de mots clés, et une approche qualitative avec la qualité de l’expérience utilisateur. Le SXO est finalement le moment où l’expérience utilisateur continue : on part d’une recherche google jusqu’à la conversion.

Des critères UX pris en compte dans le classement

Il n’est pas nouveau que des mises à jour Google fassent leur apparition et aujourd’hui le géant du web intègre l’UX comme un paramètre clé pour le classement des résultats de recherche. L’idée est de continuer à répondre à l’intention de recherche tout en favorisant le parcours de visite.

Si vous n’avez pas encore entendu parler de la mise à jour Index Mobile First et des « Core Web Vitals », c’est le moment ou jamais ! Google privilégie de plus en plus la version mobile et notamment le temps de chargement. Ce qui a changé avec l’arrivé de ces nouveaux critères Web Core Vitals, c’est la prise en compte de l’expérience utilisateur dans le classement des pages. Voici donc les 3 nouveaux critères :

  • Largest Contentful Paint: cela correspond au temps de chargement du contenu de la page.
  • First Input Delay: c’est le délai de réactivité de la page.  C’est le temps de réponse entre le moment où l’utilisateur effectue une action pour la première fois sur la page jusqu’au moment où le navigateur répond à cette interaction.
  • Cumulative Layout Shift: elle mesure la stabilité de la page soit la fréquence à laquelle les utilisateurs subissent des changements de mise en page inattendus.

Même si cet élément devient un critère pour Google, il n’y a pas encore eu de gros changements de positions observés. Google veut un temps de chargement rapide certes, mais c’est aussi et surtout l’utilisateur qui souhaite cela. Il ne faut pas oublier que la fluidité et la rapidité d’un site aident de toute façon à convertir.

Comment optimiser l’expérience utilisateur ? Le SXO au cœur de la stratégie

Pour améliorer le SXO de votre site, de nombreux éléments peuvent être pris en compte. Des éléments essentiels dans un premier temps :

  • Précharger les polices
  • Surveiller le poids des images
  • S’assurer que la page reste stable
  • Positionner les éléments importants (produits, CTA…) au-dessus de la ligne de flottaison
  • Pousser à la conversion (formulaire simple, éléments bien visibles) etc

Mais aussi, essayez de comprendre de ce font les utilisateurs avec des outils comme la Search Console par exemple.

Rendre votre site mobile friendly

Si cela n’est toujours pas fait : la première chose à faire au vu des mises à jour est de rendre votre site responsive.

Aujourd’hui, les utilisateurs utilisent majoritairement leur smartphone pour naviguer sur le web. Il est donc essentiel de développer ce point. Pour cela, vous pouvez utiliser Google Search Console et son outil Mobile Friendly. Il vous indiquera les différents problèmes que la version responsive peut rencontrer.

SXO - Mesure ergonomie mobile

Pour vous aider dans toutes ces améliorations, notre équipe webmarketing est tout à fait à même de vous conseiller et de vous accompagner dans cette démarche.

Mathilde Leleu
Mathilde LeleuResponsable webmarketing

Besoin d’accompagnement ?

Découvrez notre offre SEO